AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

bienvenue sur the white jewel !

l'équipe vous souhaite la bienvenue sur le forum qui a ouvert le 10 septembre 2017 !

n'hésitez pas à vous lancer dans l'aventure avec un scénario ou un pré-lien,
tout ceci sera récompensé par notre système de points (mais aussi par les rps feelsants qui suivront, ça va de soi )

n'oubliez pas que les compagnons doivent obligatoirement porté un pseudo ne contenant qu'un
prénom, rappelant leur infériorité du point de vue de la cité !

Partagez | 
 
et c'est parti pour le show et c'est parti tout le monde est chaud.

ALL MY FRIENDS ARE HEATHENS TAKE IT SLOW (SILAS)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar



administrateur

Messages : 85
administrateur
MessageSujet: ALL MY FRIENDS ARE HEATHENS TAKE IT SLOW (SILAS)   Dim 10 Sep - 16:24

Silas ( Gyllenhaal )

can you hear the silence, can you see the dark



informations

( nom, prénoms ) patronyme qui a fait couler des larmes, prénom qu'il a tant entendu. murmuré, soufflé, expirée, les langues vacillent dans l'amplitude des couplets crescendo. on lui a tant raconté de belles histoires entre les draps qu'il ne supporte plus l'assonance du prénom. silas, doux petit nom, unique nom qu'il lui reste de son enfance. né d'un nom qu'il a oublié, gyllenhaal, pauvre petit boulanger décédé il y a des années, papa oublié.  ( âge, date et lieu de naissance ) une date, rien qu'une date. il ne la connaît plus vraiment, il l'a complètement oublié. à la cité, personne ne se souvient de ses cris enfantins ; simplement des pleures quand on l'a pris à son père. on répétait sans cesse la beauté du fils du boulanger, sans savoir derrière la douleur que ça a pu lui apporter. il est pourtant né quarante huit années auparavant, abordant un cri strident dès sa naissance, un douze mars dans le cercle du commerce. ( origines )  il ne distingue pas vraiment ses origines. papa a toujours dit, quand il étant enfant, que son père adorait les chants des cornemuses et autres mélodies. des souvenirs de verdure, la beauté des l'écosse. ( STATUT CIVIL ) farouche et virulente question qui révèle à l'alcoolique sa plus grande détresse ; la vision de ses courbes féminines et des cheveux lisses, des peaux drapés de rides. il a toujours été cet éternel célibataire car le travail lui était essentiel. son corps, une arme de plaisir, arme de jouissance ; c'est son arme qui l'a tué. il s'est mutilé le corps, mutilé la tête de ses mots et de ses soupires. une arme pour les soupirantes, un désespoir pour le pirate sans coeur. détruis à l'os par le métier qu'il a du vivre, il s'est retrouvé à haïr de toute son âme les viles femmes, alors que des cheveux blonds comme le blé venait chatouiller ses lippes. son nom, sa tendresse, la rage de ses mots et la férocité ; une enfant de l'eau passionnée. "cassiopeia..." comme une prière, comme une arme de guerre, cassiopeia, le feu qui brûle ses reins et l'océan qui coule son corps. femme qu'il a aimé, qu'il aime encore et qu'il aimera toujours. cassiopeia qui le prenait dans ses bras, la tête contre le tissu qui caressait ses seins, cassiopeia comme la farouche héritière rainfall, cassiopeia qui désira le garçon de cuisine au compagnon amical. l'amitié enchaîné à son âme, et le coeur en miette de l'amour inexistant. ( PROFESSION ) petit être aux rapides souffles; petit être à la beauté cosmique qui lui a valu la joie de découvrir les multiples opulences de la vie. ancien compagnon, ça sonne magnifiquement bien aux creux de ses lippes. ancien jouet des dames, ancien objet, il a fait de sa vie un magnifique tourment. le dessein qui blesse, l'âme qui flagelle, les émotions sont vicieuses et la douleur des corps monstrueuses. il est né fils du boulanger, il mourra alcoolique à la peau blanchie et la joue marquée. démis de ses fonctions quand l'alcool a parlé dans le coeur de l'homme, il est aujourd'hui un simple alcoolique à la rue, marchant peu habilement sur le chemin de la vie. et pourtant, il se trouve une affection particulière à gouverner la clé noire, étant devenue au cours des années l'un de ses plus fidèles lieutenant. un travail qui lui remplie la panse de la vie, un travail qui le sauve de ses pêchés acides.   ( SITUATION FAMILIALE ) la solitude, ce vice misérable qui vous brûle les veines. la misère des âmes sans repères, la tristesse d'un départ amer. la tristesse de ce monde à part, monde qui le sépare du paternel oublié. et maman, maman qui est partie, maman qui a oublié, maman qui n'a pas voulu du petit silas. alors maman a pris le large, laissant le bambin esseulé à un père désespéré. c'est le bambin parti et pourtant adoré, le bambin grandissant dans l'amour d'un paternel et d'une boulangerie. papa, papa, papa. et puis il a grandi silas, il a laissé papa,
il a laissé les pains, et il a retrouvé la vie misérable d'un homme sans femme.
homme sans enfant, homme sans descendance, il sait que son sang s'éteindra à ses côtés et que son père défunt n'aura jamais la possibilité de voir du ciel,
les petits marmots de son propre môme.
( CERCLE D'HABITATION ) il a vécu dans tous les mondes. il a connu le commerce dans l'enfance, puis le joyau une grande partie de sa vie. voguant ainsi de milieux en milieux, la marque sur sa joue l'a fait connaître le marais. et c'est aujourd'hui dans la ferme qu'il réside - ou vogue - pour travailler auprès des membres de la clé noire. ( MILIEU SOCIAL ) il n'a pas de milieux, il est simplement un homme voguant de bar en bar, de rhume en whisky ; d'âme en âme, il vogue du marais au commerce à la ferme habilement.
il n'a plus d'attache, plus de case, il peut paraître pauvre alors que ses missions lui rapportent quelques pièces.
( groupe ) the black key, comme le choix le plus parfait, correspondant à ses attaches. ( avatar & crédits ) ice and fire chat pour l'avatar.
fort ; écorché vif ; habile ; rusé ; dangereux ; émotif ; valeureux ; rancunier ; insensible à la douleur ; penchant pour l'alcool ; vengeur ; énervé ; protecteur ; loyal ; agressif ; cynique ; colérique ; ironique ; froid ; ne supporte plus qu'on le touche ;



comment vis-tu cette monarchie à peine déguisée ? comment te sens-tu par rapport à ce système de castes sociales ? la monarchie, la douleur. lui parler du joyau est comme une virulente douleur, une flamme qui brûle et que l'on ravive. il cicatrise encore les plaies mentales ; l'alcool est sa meilleure aiguille. et l'homme souffre encore des mains sur son corps, des viols à répétition et de la monarchie qui en donne le tournis. et le pire, c'est qu'il sait que des enfants vivent encore ce qu'il a pu vivre ; des êtres si jeunes et si purs dans les mains des pervers. alors il combat, corps et âme ; il donne tout pour oublier et persévérer, car un jour, il croira en la défaite de ce camp putride et rêve de ses cadavres ambulants. il n'y a qu'une silhouette, celui d'une femme à la chevelure d'or qu'il rêve sauver, celle qui à l'âme la plus pure de tout le joyau. la colombe dans la cage au serpent. sa colombe.

que représente le cercle de la clé noire pour toi ? soutiens-tu cette rébellion ?   la clé noire, son sauvetage. il n'était qu'un pauvre alcoolique à la marque pesante sur sa joue, passant ses journées dans la pisse et la merde des autres ; volant les bourses des gardes pour se remplir le gosier d'un rhum puissant. ainsi était ses journées - il est incapable de se rappeler combien de temps il a pu agir ainsi ; la galère était trop dure comme souvenir et l'alcool un parfait remède à l'oubli -. et puis ils l'ont vus, sont venus le voir au détour d'une ruelle, lui ont parlés. le regard vengeur, la marque flagellant encore sa joue ; un signe de vengeance qu'il était prêt à mettre en pratique pour nuire à ses salopards. aujourd'hui, il commande les attaques terroristes pour détruire la cour du joyau ; il n'a pas froid aux yeux et seul la vie des enfants comptent pour lui. alors il se détruit l'âme avec l'image des cadavres, comme un doux rêve qui viendra le protéger et l'aider à mieux dormir.  

quel rôle joues-tu au sein de l'action du cercle ? quel est ton nom de code ? quel est la personne de l'autre côté de l'arcane ?   il est vif et rapide. un homme de cet envergure connaissant les secrets du royaume. bien qu'il ne fait plus parti du joyau, il a pu connaître multiples palais, bourgeois et fondateurs. c'est ainsi qu'on lui reconnaît une grande sagesse. et pourtant, on le nomme l'armure, bouclier protecteur et fort qui ne manque jamais sa cible. il se sait rapide et violent et l'homme n'a absolument pas froid aux yeux. alors il défit quiconque ose l'atteindre, appuyant constamment sur le détonateur. si la clé noire est un arc, il en est l'arme pointu qui attaque et vient se planter dans le coeur de l'âme.  
pseudo, prénom qui l'heure froome euh gag alias morgane ou momo la queen de ta vie.  âge dix-huit ans ptn, ça fait même pas une semaine les gars j'veux déjà redevenir un enfant. comment avez vous découvert le forum ? j'ai été dans le bain de jeremstar. qu'en pensez-vous ? vous êtes vraiment dégueulasse paul, mais ça m'plait! avez-vous des questions ? je vais faire caca chez paul. un dernier mot ? c'est c'est qui c'est c'est qui, P U L K O.    
the white jewel
thewhitejewel.forumactif.com | 2k17  



Fleurs du mal, bouquet final, j'me pends avec mes cordes vocales. C'est juste un rêve dans l'quel tu crèves. Je sirote ma détresse, je pirate ses caresses. Des neurones en diamant, des vieux films en allemand. Des amis endormis à jamais dans l'ordi. Un oiseau sans plume annonce la paix. w/ colombine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



administrateur

Messages : 85
administrateur
MessageSujet: Re: ALL MY FRIENDS ARE HEATHENS TAKE IT SLOW (SILAS)   Dim 10 Sep - 16:31

Titre de l'Histoire

une petite citation qui passe bien ici.



L'écriture de ton histoire se fait dans cette partie. Elle peut prendre n'importe quelle forme, rp, chronologie, journal intime, souvenirs.. la seule contrainte est qu'il faut qu'elle fasse au total 700 mots. bon courage !    
the white jewel
thewhitejewel.forumactif.com | 2k17  



Fleurs du mal, bouquet final, j'me pends avec mes cordes vocales. C'est juste un rêve dans l'quel tu crèves. Je sirote ma détresse, je pirate ses caresses. Des neurones en diamant, des vieux films en allemand. Des amis endormis à jamais dans l'ordi. Un oiseau sans plume annonce la paix. w/ colombine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



administratice

Messages : 27
administratice
MessageSujet: Re: ALL MY FRIENDS ARE HEATHENS TAKE IT SLOW (SILAS)   Dim 10 Sep - 17:11


MON MIEN




water queen.
don't be humble. you are queen. tell them all.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



administrateur

Messages : 85
administrateur
MessageSujet: Re: ALL MY FRIENDS ARE HEATHENS TAKE IT SLOW (SILAS)   Dim 10 Sep - 21:23

OH BELLE CASSIE
TOI QUI, DE TON BALCON SCRUTE MON AME
J'AIMERAIS UN JOUR
SORTIR DE LA FRIENDZONE DE CES BOIS

BON OK JE SAIS PAS FAIRE DES RIMES
MAIS TU M'AIMES QUAND MEME



Fleurs du mal, bouquet final, j'me pends avec mes cordes vocales. C'est juste un rêve dans l'quel tu crèves. Je sirote ma détresse, je pirate ses caresses. Des neurones en diamant, des vieux films en allemand. Des amis endormis à jamais dans l'ordi. Un oiseau sans plume annonce la paix. w/ colombine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



royalty bitch

Messages : 55
royalty bitch
MessageSujet: Re: ALL MY FRIENDS ARE HEATHENS TAKE IT SLOW (SILAS)   Dim 10 Sep - 21:26

pourquoi t'es tjrs bonne, hein ?
C'EST QUOI TA FORMULE MAGIQUE WSH
sinon je te surveille, toi, là, toi
j'te surveille, ATTENTION
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



royalty bitch

Messages : 369
royalty bitch
MessageSujet: Re: ALL MY FRIENDS ARE HEATHENS TAKE IT SLOW (SILAS)   Dim 10 Sep - 23:32

j'aime tellement nicolaj tu passes sous ma jupe quand tu veux meuf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



sealed coral

Messages : 83
sealed coral
MessageSujet: Re: ALL MY FRIENDS ARE HEATHENS TAKE IT SLOW (SILAS)   Dim 10 Sep - 23:42

YOU DON'T KNOW THE HALF OF THE ABUSE.
ARRETE D'ETRE KNON
CORDIALEMENT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



administrateur

Messages : 122
administrateur
MessageSujet: Re: ALL MY FRIENDS ARE HEATHENS TAKE IT SLOW (SILAS)   Dim 10 Sep - 23:53

JAIME JAIME TES YEUX JAIME TON ODEUR JAIME JAIME LANNISTEURRR


Whatever it is There's a line you'll cross And this is the place Where the rules get lost. We don't dot the I's or cross the T's, We fuck a little, Suck a little, back on our knees. But if you came here to get it on, You know you got to cross your Rubicon. (the get down)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ALL MY FRIENDS ARE HEATHENS TAKE IT SLOW (SILAS)   

Revenir en haut Aller en bas
 
ALL MY FRIENDS ARE HEATHENS TAKE IT SLOW (SILAS)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» All my friends are heathens, take it slow... ☠ Dante Boogeyman
» all my friends are heathens take it slow (life and death brigade)
» Friends, we need your feedback
» Le topic du slow qui tue
» 08. That's what friends are for

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the white jewel :: ( civil blood makes civil hands unclean ) :: who am i ?
do you mean, where i'm from ?
-
Sauter vers: