AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

bienvenue sur the white jewel !

l'équipe vous souhaite la bienvenue sur le forum qui a ouvert le 10 septembre 2017 !

n'hésitez pas à vous lancer dans l'aventure avec un scénario ou un pré-lien,
tout ceci sera récompensé par notre système de points (mais aussi par les rps feelsants qui suivront, ça va de soi )

n'oubliez pas que les compagnons doivent obligatoirement porté un pseudo ne contenant qu'un
prénom, rappelant leur infériorité du point de vue de la cité !

Partagez | 
 
et c'est parti pour le show et c'est parti tout le monde est chaud.

(M/RESERVE) DANE DEHAAN - PAIN IT BLACK

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar



administratice

Messages : 364
administratice
MessageSujet: (M/RESERVE) DANE DEHAAN - PAIN IT BLACK   Dim 10 Sep - 17:06

Jamie Ace Rainfall

If you think this has a happy ending, you haven't been paying attention.



égoïste ; ambitieux ; fou ; déterminé ; sanglant ; éloquent ; froid ; destructeur ; manipulateur ; charismatique ; émotif ; capricieux ; attentif ; vicieux ; fin stratège ;

informations

( nom, prénoms ) jamie braam, ça fait peur rien qu'à l'entendre. ça vous glace le sang, vous transporte dans une terreur folle, et ce n'est que son nom. rainfall, comme une confirmation à sa gueule d'ange, comme marqué sur sa peau au fer rouge. ( âge, date et lieu de naissance )il est né d'une date aux choix, dans les vents et les marées sous les cris meurtris de sa propre mère, survivante à ce long accouchement. cela fait maintenant 27 ans qu'il extirpe ce souffle vicieux entre ses lèvres. ( origines )  jamie se sait fier de ses origines ; comme fils d'un napoléon ou descendant de la lignée des louis. le sang français coule dans ses veines depuis des décennies et il n'en est que trop satisfait. ( STATUT CIVIL )  c'est à votre aise de choisir son statut, bien qu'il aime entretenir ses plaisirs en passant du temps en bonne compagnie. ( PROFESSION ) il est le lord rainfall, titre qu'il vêtit comme symbole d'autorité. il se reconnait pourtant comme étant l'un des meilleurs combattants du royaume, à la soif de pouvoir immense. ( SITUATION FAMILIALE ) ses yeux bleus aussi pâles que l'eau, ses mèches blondes presque blanches comme un galet. c'est un rainfall, l'un des plus purs et certainement le plus fou. cadet et second fils de la grande cassiopeia, il se voit comme le vrai héritier du pouvoir, le vrai homme de la maison. ( CERCLE D'HABITATION ) il passe la plupart de son temps dans le joyau, résidant dans le palais familial. il n'est pas rare de le trouver dans les sous terrains du palais où ses idées les plus barbares lui viennent ; quoiqu'il adore passer le temps en forêt sur son cheval, chassant avec violence les animaux sauvages. ( MILIEU SOCIAL ) c'est un fils de l'eau, un fils d'envahisseur, un bougre d'idiot riche jusque dans le sang. richesse d'ailleurs, qui lui monte à la tête. (groupe) royalty, il ne peut qu'appartenir à ce camp.   

histoire et place

( histoire )  jamie est le second fils, et c'est cet information qui le mettra certainement le plus en rage. il a toujours voulu être le premier, héritant de la place de patriarche de la maison, mais également pour pouvoir participer au conseil. sa place de deuxième lui a toujours valu une énorme rancoeur envers sa soeur aînée et une proximité envers les plus jeunes, qu'il voit comme des trophées qui peuvent lui servir à accéder au pouvoir. / jamie a toujours eu un besoin de contrôle total. c'est une personne qui de par nature peut paraître froid et aussi vivant qu'un mort, mais une fois la bête réveillée il en devient incontrôlable. jamie c'est un peu cette bête noire que l'on ne veut pas entendre le soir, un marchand de sable qui est en réalité un croque mitaine. il adore terroriser à sa manière, d'une façon folle et glaçante. il est rare de savoir s'il est dans un état naturel ou plutôt de folie, bien que ses besoins sont souvent primaires. / jamie il boit, il baise, il torture, il s'arrête pas. c'est un vivant, qui ne sait pas rester en place et calmer ses idées noires. on murmure qu'il y a déjà fait du mal au dame de compagnie de ses soeurs alors qu'il n'avait que 10 ans. c'est un enfant de la peur qui ne murmure qu'une chose à ses lèvres " chaos is ladder ". / le personnage n'est pas compliqué à cerner, vous pouvez bien sûr ajoutez des anecdotes encore plus tordus à sa vie, tant qu'elles vont avec le contexte, mais sachez que ce personnage est capable des pires choses de l'humanité, sa folie est à un stade immense et il peut encore être plus terrible.
( place dans l'intrigue ) jamie, c'est un lion qui se tortille dans sa cage, un lion affamé. un requin aux dents acérées et ensanglantées, le besoin de mordre le plus faible. il se sent fort, à l'aise dans les eaux, plus que fier de sa famille. de son calme apparent et de sa beauté perfide, il attire souvent les regards des femmes et même des hommes. il se sait très séducteur et fait tout pour rassasier le cancan du petit peuple. souvent vêtu de sa chevalière dont son coeur n'est autre que la pierre, jamie se voit comme un homme insaisissable qui adore se pavaner devant les journalistes. c'est le prince insoupçonné, celui que l'on adore regarder, que l'on admire et qu'on rêve d'embrasser ; ce n'est que lorsqu'on remarque le goût de fer sur sa langue qu'on aperçoit les dents du requin prêt à dévorer.





dolores rainfall / la pierre à sculpter. son trésor, son petit oiseau ; sa future création. soeur qu'il n'a jamais vraiment désirée mais qui pourtant, peut lui être un trophée. c'est de cette soeur qu'est née le dernier enfant aux cheveux blonds, dernier bambin au coeur de femme. et en son océan, une possible alliance. c'est ainsi qu'il a vu sa soeur, comme un pion du pouvoir, comme un doux regard bleuté égal au sien qui pourra l'aider à accéder à ce qu'il recherche ; la puissance suprême.
il n'a jamais été violent à son égard, pas par amour, mais par prévoyance. il a toujours compris ce qu'il y avait dans son regard et il a su, qu'elle aussi, elle était de ses personnes qu'il ne pouvait qu'adorer. comme un maître donne des conseils à son apprenti, il est venu très vite lui murmurer des histoires afin de comprendre comment cet eau fonctionnait ; et l'anguille a touché le bon fil quand est venu à plat le sujet de la bataille et du contrôle. il l'a vu, dans son regard, l'émotion cosmique de l'enfant qui veut tout savoir, il a vu que ses yeux brûlaient pour l'apprentissage et la maîtrise. et comme une forgeron taille la pierre, il s'éprend de lui apprendre au fil des années, à défier les lois de la société et de l'humanité, lui donnant une forme de liberté nouvelle. sa nouvelle teinture rousse est certainement sa plus grande fierté, et nombreuses sont les fois où il l'espionne s'entraîner, comme pour observer l'ouragan d'un regard paisible. sa petite soeur, un trésor auquel la clé au pouvoir ne peut que toucher ; beauté qu'il perçoit derrière ses grands gestes et son air infecte. sa petite soeur comme la clé d'une alliance possible, sa petite soeur comme la suite de son avenir.
et il la forge, de par son regard, il la polie comme une pierre, il veut faire d'elle, son héritage, son sang, sa vile créature qui sera apte à oeuvrer avec lui et à lui offrir toute la puissance dont elle est capable, toute la colère qui fait rage en elle. il la veut comme la plus belle, la plus forte, la plus fougueuse des armes.   

cassiopeia rainfall / mère tant aimée, autre obstacle à sa grandeur maman. c'est beau, maman, c'est beau quand on le prononce parfaitement, qu'on lui dit des mots d'amour. c'est beau comme une mère peut aimer son fils, surtout le premier. le pauvre enfant ; le pauvre fou. elle l'a su, en le mettant au monde, elle a su que quelque chose n'allait pas. l'instinct maternel, qui sait, mais dans les cris qui ont suivis sa naissance, elle a cru comprendre en elle qu'il fallait le protéger. alors elle l'a aimé, elle l'a materné comme une biche protège son faon ; son petit poulain à elle. elle a fuit les ragots, rugissant contre les rumeurs d'une folie possible. " c'est un enfant, ne comprenez-vous donc pas? un enfant, mon fils, mon prince! qui compte encore le défier se verra puni de la pire potence qu'il soit. " et ça tonnait comme une vague fouette la terre ; qui osait toucher à son preux fils se verrait torturer des pires manières qu'il soit.
et pourtant, le mal a grandi. le mal a vu sa démesure prendre encore plus d'ampleur, et la jument s'est vue dépassée par les événements. des visages tâchés de sang retrouvés dans les jardins ; des plus jeunes caméristes ; le démon coulait dans ses veines. il ne lui a pas fallu grand chose pour le brider de toutes les manières possibles ; elle était une ombre parmi les silhouettes, envoyant ses plus grands espions observer l'enfant grandir, afin de comprendre quel était l'ouragan qui sommeillait en lui. elle l'a remis en question, a tout cherché et lui-même a compris que sa tendre mère n'était plus qu'une triste chaire. il a compris dans son regard que sa belle et douce maman avait vu la bête et qu'il n'était qu'une question de temps avant que les mots explosent. parce qu'elle a compris, et maintenant qu'elle a vu de quoi il était capable sur une pauvre jeune femme, la jument est prête à tout pour calmer le besoin sanguin du requin. à tout. 

marlene rainfall / le bel obstacle au même sang. marlene, au goût amer de la colère. marlene qui rime avec haine, qui tonne le glas sur son avenir incertain. marlene, qui rien qu'en son prénom, ne peut que l'irriter. il aurait pu l'aimer marlene, l'adorer, la baiser, l'épouser. il aurait pu tout voir, tout vivre, si cette putride peste ne faisait pas partie de sa famille. elle est à son image, un énorme miroir de glace où en son sein règne un océan lointain. manipulatrice et perfide, marlene n'est autre que son plus grand obstacle.
aînée, matriarche à venir, dame marlene du lac dont chaque syllabes résonnent comme un champ de bataille. il l'a hait, du plus profond de son être, du plus profond de son âme. il la hait du jour au matin, des nuits entières. il conspire, le pauvre fou, mais ne peut pas agir car le sang est plus fort que tout. alors il espère, le dérangé, il espère que marlene se verra destituée. il l'attend fauté, il ne fait que ça, attendre les erreurs de sa soeur pour espérer un jour prendre ce qu'il pense lui appartenir, lui être de droit.   

lisbeth singh / la poupée désarticulée. lisbeth, pauvre animal démuni que le monstre s'est amusé à détruire. elle était belle lisbeth, pas le charme mordant qui lui plaît, mais une beauté pâle, quelque chose de féerique. et à sa manière de voir les choses, de voir le monde, il a trouvé la plus belle gazelle du troupeau.
c'est dans ce vertigineux plaisir que le requin s'est emparé de ses cheveux pour l'emmener chez lui dans son empire des sous terrains. le petit jeu a duré quatre mois, quatre longs mois. et jamie a sourit, jamie a ri, jamie s'est senti revivre. cette poupée ne pouvait que lui offrir le plus grand bien possible. des larmes salés, le moindre recoin de sa peau ensanglantée qu'il s'est amusé à mémoriser, la lame facile pour faire vibrer en elle vents et marrés. la détruire a été son plus grand plaisir, et pourtant, il s'avérait toujours ... calme. comme si toute la sauvagerie était dans ses actes et non dans ses gestes, un contrôle princier dans sa manière de faire. la sauvagerie des sensations et le calme de l'océan. il avait cette manie de jouer avec son âme, de la regarder de ses yeux pour la marquer, qu'elle n'oublie pas, absolument pas.
et il l'a laissé partir, un jour, lassé de ses gestes. la poupée était trop désarticulée pour être utilisée, il lui a fallu trouver un nouveau jouet. et c'est ainsi qu'il l'a laissé partir, se languissant de sa course dans les couloirs d'un oeil hagard. il ne sait si la belle lisbeth est en vie ; il sait juste que lorsqu'il la reverra, il pourra admirer le chef d'oeuvre qu'il a créé, celle de la poupée à la peau rougie et au coeur salé. 

caïs andreï / ennemie caïus, prénom insignifiant à l'oreille du serpent. et pourtant, il devrait s'en méfier, de ce beau blond en costume de garde. il est beau à sa manière, il est beau dans le regard ; mais pas dans les iris du du lac. à sa manière de regarder sa protégée, à la manière dont il cadre dolores ; il ne l'apprécie guère. il ne peut s'empêcher de le défier avec dédain, comme un crocodile se léchant les babines. et pourtant, il ignore que si le beau caïus est ici, ce n'est pas pour sa soeur mais bien pour lui. douce et adorable lisbeth dont le monstre a fait hurler chaque parcelles de son corps ; douce lisbeth qui avait donné sa main à caïus. une vengeance dont l'homme n'est pas au courant, de même pour ses idéaux bien formés sur la clé noire. pour lui il n'est qu'un chien, un garde un peu trop sérieux posant ses pattes un peu trop près de sa soeur. et ça le fait rire jamie, ça le fait rire de voir comment la petite dolores lui échappe, comment celle-ci s'éprend de le fuir avec assiduité. et il respire caïus, il se contient, il oublie, il patiente et il garde en lui. il ne laisse rien échapper, surtout pas ; la colère serait trop virulente, la folie trop puissante. mais un jour, le garde espère qu'il aura sa revanche sur le fou ; il veut sa peau et rien que la sienne. l'animosité des deux hommes et d'autant plus forte quand vient le sujet de l'enfant du lac ; entre la raison et la folie, ils se laissent suivre à la tentation des mots de dolores, essayant chacun de rallier la cynique enfant de leurs côtés. jamie ne devrait pas, mais il ne peut que pouffer de rire devant l'allure du garde, sans se douter que celui-ci prépare certainement un plan pour avoir sa peau. un jeux qui finira par les consumer chacun de leurs côtés pour des raisons bien trop différentes et pourtant démentes. 

lyanna blackstorm / la folle âme soeur belle lyanna, folle lyanna dont il s'est éprit. ce n'est pas un amour fou qui le lie à celle-ci, mais bien une âme-soeur avec qui il partage de nombreuses nuits mouvementés. la belle blackstorm est à l'image de sa folie ; démente. la belle est des plus fougueuses, des plus puissantes et pourtant, des plus divines. lyanna au doux nom, reflet d'une folie ordinaire quand on connait les antécédents de sa famille. c'est une passion folle qui relie les deux amants. un duo infernal et meurtrier, faisant rage ensemble pour imposer aux autres membres, la puissance de ses deux familles. une amitié presque improbable et pourtant, les de la tempête et les du lac approuvent cette amitié des plus terrifiantes comme salut à la grandeur des familles fondatrices. les deux êtres ont tous les deux des ambitions folles et feront tout pour aider l'allié à atteindre son but. une folie qui les unie et qui à jamais, ne les séparera. 

amycus blackstorm / nature du lien. ceci est la partie où tu peux introduire ton personnage. elle peut être plus ou moins longue selon tes envies. elle doit donner envie au lecteur de connaître le perso alors vas-y, lâche toi sur les feels, fait nous chialer ou mourir de rire. c'est ta section libre.  I love you
 

the white jewel
thewhitejewel.forumactif.com | 2k17  



I see your red door, I want it painted black, no colors any more, I want them to turn black. I see the girls walk by dressed in their summer clothes, I have to turn my head until my darkness goes. w/ rolling stone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



royalty bitch

Messages : 55
royalty bitch
MessageSujet: Re: (M/RESERVE) DANE DEHAAN - PAIN IT BLACK   Dim 10 Sep - 20:16

coucou
bien ou bien ?
t bien bone
l'inceste, ça te dit ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



administratice

Messages : 364
administratice
MessageSujet: Re: (M/RESERVE) DANE DEHAAN - PAIN IT BLACK   Dim 10 Sep - 20:20

COUCOU TOI
t'es belle, tu sens la tulipe et les mess d'amour, jtm déjà beauf rère
come at me bro



I see your red door, I want it painted black, no colors any more, I want them to turn black. I see the girls walk by dressed in their summer clothes, I have to turn my head until my darkness goes. w/ rolling stone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



administrateur

Messages : 260
administrateur
MessageSujet: Re: (M/RESERVE) DANE DEHAAN - PAIN IT BLACK   Dim 10 Sep - 20:25


j'vais kiffer te détester


❝ darkness is your candle...❞
From dust we are, so all the atoms that were them shall return… to the air and the wind and the trees and the earth and all the living things.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thewhitejewel.forumactif.com

avatar



royalty bitch

Messages : 369
royalty bitch
MessageSujet: Re: (M/RESERVE) DANE DEHAAN - PAIN IT BLACK   Dim 10 Sep - 20:27

meurs



look down you're talking to your highness
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



royalty bitch

Messages : 55
royalty bitch
MessageSujet: Re: (M/RESERVE) DANE DEHAAN - PAIN IT BLACK   Dim 10 Sep - 20:31

moi je dis que y a trop d'amour pour moi, vraiment
va falloir préserver ça avec un peu de... souffrance 


insatiable
the candy sweetness scent of you, it bathes my skin i'm stained by you. want to taste every drop. turn me on, never stop. turn the lights down low, take it off, let me show you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



royalty bitch

Messages : 369
royalty bitch
MessageSujet: Re: (M/RESERVE) DANE DEHAAN - PAIN IT BLACK   Dim 10 Sep - 20:32

tu récoltes ce que tu sèmes
my body is ready



look down you're talking to your highness
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



administratice

Messages : 217
administratice
MessageSujet: Re: (M/RESERVE) DANE DEHAAN - PAIN IT BLACK   Dim 10 Sep - 20:33

on baise ?



i see them running 'cause they see me coming. they try to keep me down, but i just get higher. it’s time i break my chains and run with the giants. like smoke, i’m rising.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



administratice

Messages : 364
administratice
MessageSujet: Re: (M/RESERVE) DANE DEHAAN - PAIN IT BLACK   Dim 10 Sep - 20:38

moi jtm quand tu me racontes des histoires



I see your red door, I want it painted black, no colors any more, I want them to turn black. I see the girls walk by dressed in their summer clothes, I have to turn my head until my darkness goes. w/ rolling stone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



sealed coral

Messages : 83
sealed coral
MessageSujet: Re: (M/RESERVE) DANE DEHAAN - PAIN IT BLACK   Dim 10 Sep - 20:45

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



administratice

Messages : 364
administratice
MessageSujet: Re: (M/RESERVE) DANE DEHAAN - PAIN IT BLACK   Lun 18 Sep - 23:33

scénario pris et heureusement!



I see your red door, I want it painted black, no colors any more, I want them to turn black. I see the girls walk by dressed in their summer clothes, I have to turn my head until my darkness goes. w/ rolling stone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: (M/RESERVE) DANE DEHAAN - PAIN IT BLACK   

Revenir en haut Aller en bas
 
(M/RESERVE) DANE DEHAAN - PAIN IT BLACK
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DANE DEHAAN
» (M) Dane DeHaan † l’ambiguïté entre nos bouches
» ROMEO J. DELUCIA ► Dane Dehaan
» Frozen dreams [Frost&Faust]
» (m) BARTY CROUCH JR feat DANE DEHAAN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the white jewel :: ( civil blood makes civil hands unclean ) :: when i wake up all alone
and i'm thinking of your skin
 :: like a wall of stars
we are ripe to fall
-
Sauter vers: