AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

bienvenue sur the white jewel !

l'équipe vous souhaite la bienvenue sur le forum qui a ouvert le 10 septembre 2017 !

n'hésitez pas à vous lancer dans l'aventure avec un scénario ou un pré-lien,
tout ceci sera récompensé par notre système de points (mais aussi par les rps feelsants qui suivront, ça va de soi )

n'oubliez pas que les compagnons doivent obligatoirement porté un pseudo ne contenant qu'un
prénom, rappelant leur infériorité du point de vue de la cité !

Partagez | 
 
et c'est parti pour le show et c'est parti tout le monde est chaud.

[ÉVÉNEMENT N°1] au bal masqué ohé ohé.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar



non jouable

Messages : 90
non jouable
MessageSujet: [ÉVÉNEMENT N°1] au bal masqué ohé ohé.    Dim 24 Sep - 19:59



Evénement n°1

au bal, au bal maqué ohé ohé.

Les lueurs pâlottes des bougies éclairaient l’imposante pièce, jusqu’alors baignée dans la pénombre. Une musique délicate s’étendait doucement, se répercutant contre les murs et tombant majestueusement du plafond orné de toutes pars de pierres précieuses aux reflets carmin. Cette salle était bien connue de toutes les personnes qui y pénétraient à présent. La salle de réception de la famille de la flamme, la fameuse. Une salle à la beauté presque impeccable, aux joyaux brillants à chaque recoin, au luxe à faire pâlir les autres bourgeois. La maison de la flamme a toujours été maître pour recevoir et s'amuse grandement des différents thèmes proposés lors des soirées. Ce soir, les conviés avaient le visage voilé par des masques bariolés ou sombres, en gardant toujours cette magnificence des membres les plus aisés de la cité solitaire. Parmi eux, il était possible d'apercevoir quelques infiltrés, bien camouflés derrière leurs loups imposants, cachant le secret de leur identité. L'euphorie était palpable, comme chaque soirée arrosée que proposait la maison du feu. C'était une sorte de rituel pour eux: chaque occasion était l'excuse pour organiser une nouvelle réception. L'excuse, cette fois-ci, était la fin de l'été, le renouveau d'une période froide qui allait plonger la cité solitaire sous une couche bien formée de neige.

La musique baissa largement. La lumière se fit instantanément plus vive alors que le droit et fier patriarche frappa fermement dans ses paumes, attisant la curiosité des convives qui se trouvait à sa proximité. Bientôt, toute la salle se tourna vers lui, et le ténébreux tordit ses lèvres en un sourire de bienvenue. « Mes amis, habitants de la Cité Solitaire, bienvenue de nouveau dans le palais de la flamme ! Nous sommes très ravis, ma famille et moi-même, de vous convier de nouveau entre nos murs. Nous espérons que votre soirée sera délicieuse, les amuses gueules sont à votre portée. Et comme toujours, amusez-vous et surtout, bonne soirée ! » La foule applaudie à son tour et la musique repris alors que la lumière se baissa de nouveau.    

- Tous les membres sont invités à participer à l’événement, quand bien même ils ne sont pas des bourgeois. Les membres de la clé noire ont été infiltré par Lucien et Caius Andreï. Les protectrices peuvent user discrètement de leur magie afin de pénétrer dans la pièce. Quant aux autres, ils peuvent tout simplement avoir été embauché par la maison de la flamme afin de servir d'extra pour la soirée.
- N'oubliez pas que c'est un bal masqué, ainsi, il est compliqué de se retrouver dans toute cette foule. Les habitants sont difficilement distinguables les uns des autres.
the white jewel
thewhitejewel.forumactif.com | 2k17  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



administratice

Messages : 364
administratice
MessageSujet: Re: [ÉVÉNEMENT N°1] au bal masqué ohé ohé.    Mer 27 Sep - 17:06


aujourd'hui je fais ce qui me plaît me plaît
devinez devinez devinez qui je suis


C’est d’une robe de velours bleue qu’elle est drapée, et c’est le regard dans les cieux que les iris scintillent. Comme une colombe sur la terre, un serpent volant ; l’enfant s’entortille dans les nappes du tissu et le corset beaucoup trop serré. Corset qui, au sens propre l’étouffe, comme corset qui peut révéler le grand palais. Les Wildire, les ennemis, les putrides. C’est le chaos qui règne en son cœur et c’est un mirage qui inonde ses pensées. Les masques défilent alors que le sien lui sied à merveille, grimant toute maison de laquelle elle peut provenir. Seuls ses cheveux bouclés libérés peuvent rappeler l’endroit d’où elle vient, monde qui est le sien. L’air fatigué qui jonche déjà son visage pâle alors que ses mains tremblent devant le tissu. C’est d’un désarroi particulier, le bras sous le coude de son compagnon, que l’enfant arrive dans la salle de réception d’une tristesse imminente. L’air pâle et fatiguant, essoufflé par la vie. L’air froid rappelant tant la grandeur de sa famille. Et c’est ainsi que l’enfant figure dans ce bal des émotions où les masques ne sont que les allégories perçantes de l’hypocrisie mondaine. Ses yeux fatigués ne peuvent qu’accentuer l’air ennuyé de la jeune fille et sur la stèle d’un des balcons, elle prend hauteur pour observer les virevoltants confettis et la mondanité épuisante. Un air de malice vient caresser ses lippes quand elle observe silhouettes féminines et masculines qui se confondent. Un air presque amusé, un brin fatigué, désenchantée de ce paradis perdu et délabré. Et c’est le sentiment de l’ivresse du monde, de l’antisocial qui parle quand ses doigts viennent caresser son diadème. Elle le sait ; dans cette foule se trouve le possible époux, et il n’est pas rare de voir père, flûte de champagne à la main, aborder de nombreux hommes. Tous différents et pourtant tous pourris dans le fond ; il n’y a que le regard irisé de bleu qui persiste en elle ; ce regard vitreux à l’armure, ce regard qu’elle recherche dans la foule sans réussir à le trouver.



I see your red door, I want it painted black, no colors any more, I want them to turn black. I see the girls walk by dressed in their summer clothes, I have to turn my head until my darkness goes. w/ rolling stone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[ÉVÉNEMENT N°1] au bal masqué ohé ohé.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [EVENEMENT] Bal masqué de Serpentard
» Entraînement d'orientation
» Se moquer de la tête du Grand Méchant Masqué
» Un événement gênant (Libre)
» [UPTOBOX] Un Heureux événement [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
the white jewel :: ( the jewel ) :: the castles
where the founding families dwell
 :: house wildfire
we will end it all
-
Sauter vers: